SITADOM 39
Site à râler, fêter, rêver, lire, écouter

Bienvenue sur
Sitadom 39


ACTUALITÉ

Center Parcs : le syndicat des eaux d’Arbois-Poligny se porte volontaire

syndicats désolants

L’alimentation en eau du projet de Center Parcs dans le Jura fait l’objet de nombreux débats et polémiques. Alors que le syndicat intercommunal des eaux Heute - La Roche est pressenti en raison de sa proximité avec le site choisi par Pierre & Vacances, un autre syndicat des eaux se porte volontaire. Il s'agit de celui d’Arbois-Poligny. Ce dernier aurait à la fois la compétence juridique et la capacité à assurer 500 m3/jour pour le Center Parcs, s’il voit le jour


REFLEXIONS

LE MONTAGE (INITIAL*) JURIDIQUE ET FINANCIER DU PROJET CENTER PARCS DE POLIGNY :
CHIFFRES CLEFS ET QUESTIONS/REPONSE

A lire absolument, une analyse sur les impacts du projet de Center Parcs sur Poligny. Pour bousculer les idées reçues. C'est là que ça se consulte


Nous sommes le samedi 27 août 2016

Sos Bibliobus

Pétition scions scions
Pétition

A vos stylos!

Parce que lire, c'est plus qu'un plaisir, mais un droit

Pour en savoir plus
C'est là que ça se signe

SOUS LES SAPINS, LA PLAGE

sous les sapins

organisée par l'Assemblée jurassienne d'opposant-e-s à Center Parcs sur le site convoité par Center Parcs - (Accès par la D68, entre Plasne et Le Fied, ce sera fléché)

Contre le projet de Center Parcs :
--> S'INFORMER // COMPRENDRE // AGIR dans un cadre convivial et festif

Samedi 20 août, malgré la pluie, plus d'une centaine de personnes se sont réunies dans la forêt des Tartaroz, menacée d'artificialisation par le projet d'implantation de Center Parcs.
À l'initiative de l'Assemblée d'opposant-e-s à Center Parcs, cette journée avait pour objectifs de faire découvrir cette forêt en sursis, de se la réapproprier le temps d'une journée au travers d'activités, de concerts, et de réflexions autour de ce projet de tourisme de masse dans le Jura.
Tout au long de l'après-midi, balades naturalistes, ateliers photo, promenades à dos d'âne, spectacle de bulles géantes, contributions artistiques, contes, se sont succédés pour le bonheur des petit-e-s et grand-e-s, et cela malgré une pluie incessante qui en a sûrement démotivé plus d'un-e.
En fin d'après-midi, pendant près de 2 heures, nous étions une centaine à échanger sur la situation du projet jurassien et débattre des raisons et moyens de s'opposer à son implantation. Nous avons pris des nouvelles des luttes contre d'autres projets de Pierre & Vacances (grâce à la présence des opposant-e-s au projet de Roybon en Isère et du Rousset en Saône-et-Loire, membres de la coordination "Center Parcs, Ni ici ni ailleurs"). Un point d'information a été également fait sur le montage financier du projet, ainsi que sur l'enthousiasme béat et coupable de nombreux élu-e-s départementaux et régionaux à ce sujet.
Finalement, la pluie s'est arrêtée et a laissé place à un délicieux banquet, préparé par le Resto Trottoir de Saint Claude, suivi d'une soirée de rencontres et de concerts -- prévus ou improvisés -- qui ont résonnés doucement dans la forêt des Tartaroz pendant quelques heures avant que celle-ci ne retrouve son silence.
Cette journée fut une belle réussite et constitue une nouvelle étape dans la construction d'un mouvement d'opposition large à Center Parcs.

PAS DE CENTER PARCS, NI À POLIGNY, NI AILLEURS !

Contact : assembleecontrecenterparc***AT***lists.riseup.net

Profitez en!!

Un Devoir de vacances

TATFTA, mais qu'est ce que c'est?

Tafta de merde

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : ONZE GROUPEMENTS HOSPITALIERS DE TERRITOIRE SONT CRÉÉS


onze groupements hospitaliers Le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, Christophe Lannelongue, a dévoilé hier soir le périmètre des onze groupements hospitaliers de territoire (GHT) ; ces nouvelles entités vont constituer à terme la base et l’ossature du service public de la santé, dans la nouvelle grande région.


Institués par la « loi de modernisation du système de santé » du 26 janvier 2016, les GHT constituent « un outil de coopération » où chaque établissement public (centres hospitaliers de proximité, centres hospitaliers, CHU, centre hospitalier spécialisé en santé mentale) est censé trouver sa place dans une logique de regroupement. « Il s’agit de mettre en œuvre une stratégie de groupe pour organiser la prise en charge commune et graduée des patients », explique l’ARS. L’agence régionale assure poursuivre un but unique : garantir à tous une offre de soins de proximité mais aussi l’accès à une « offre de référence et de recours », pour des prises en charge plus complexes. Des établissements médico-sociaux publics pourront être associés à ces groupements en voie de constitution.
Au-delà des éléments de langage, la réforme vise aussi à faire des économies, en rationalisant l’offre de soins dans les nouvelles régions. Les groupements hospitaliers de territoire s’appuient sur un projet médical partagé. Ces projets devront être élaborés progressivement jusqu’à la date butoir du 1er juillet 2017. Un premier rendez-vous d’étape est fixé en janvier 2017 avec la mise en place d’une organisation par filière de soins, au sein de chaque groupement hospitalier de territoire.
Onze entités Onze groupements de ce type sont créés dans notre région. Parmi eux : le GHT « Centre Franche-Comté » qui regroupe le CHU de Besançon, le centre hospitalier intercommunal de Pontarlier (CHI), les centres hospitaliers de Gray, Dole, Quingey, Avanne, Ornans, Morteau et Baume-les-Dames. Le GHT « Nord Franche-Comté » rassemble pour sa part l’Hôpital Nord Franche-Comté (Belfort-Montbéliard) et le centre hospitalier de Bavilliers. Le GHT de « Haute-Saône » englobe le groupe hospitalier de la Haute-Saône et les EHPAD de Saulx et Scey-sur-Saône. Le GHT « Jura Sud » fédère le centre hospitalier intercommunal du Sud Jura et les centres hospitaliers de Saint-Claude, Morez, Salins-les- Bains, Poligny et Arbois. La Bourgogne compte à elle seule six GHT ; le plus important, baptisé « Côte d’Or-Haute Marne », coiffe le CHU de Dijon, le CHS La Chartreuse, les centres hospitaliers de Semur-en-Auxois, Haute Côte-d’Or, Auxonne et Is-sur-Tille.
Un groupement « psy » La Bourgogne Franche-Comté compte par ailleurs un GHT psychiatrique ; baptisé « Doubs-Jura », il est composé des deux centres hospitaliers spécialisés de Novillars (Doubs) et Saint-Ylie (Jura).

En savoir plus sur le site de l'Est Républicain

Exploits de nos élus


Sénateurs du Jura

Gérard Bailly et Gilbert Barbier

Adoptée début janvier à l’unanimité à l’Assemblée nationale, la proposition de loi de la députée écologiste Brigitte Allain sur le bio dansles cantines collectives a été rejetée ce mercredi par les sénateurs. Le refus des sénateurs, notamment Les Républicains (dont les deux élus du jura), d’imposer 20 % de produits bio dans les cantines du public d’ici 2020 reflète « un manque de vision incompréhensible », alors que les dernières statistiques montrent une nouvelle recrudescence des pesticides dans les campagnes françaises, ont estimé ce jeudi les organisations de défense de l’environnement.



Annie Genevard

Annie Genevard ( Député Maire LR du Doubs)

Annie Genevard, députée Les Républicains, a dénoncé ce mercredi l’enseignement de l’Arabe comme langue étrangère, ce qui, selon elle, « encouragera le communautarisme qui mine la cohésion sociale nationale ».
Lors de la séance des questions au gouvernement, Annie Genevard a interpellé Najat Vallaud-Belkacem sur « l’introduction de langues communautaires » dans les programmes scolaires, a relevé L’Express, citant un blog de la rédaction de France 3 Franche-Comté. L’élue est catégorique, cette initiative « encouragera le communautarisme qui mine la cohésion sociale nationale ».


Statistiques Insee sur le Chômage en Franche-Comté

insee mondefrance mondebgfc eurofrance eurobgfc affrance afbgfc asiefrance asiebgfc magfrance magbgfc eur27france eurbgfc
Les immigrés du Maroc, du Portugal et de l’Algérie sont les plus nombreux
Principaux lieux de naissance des immigrés Bourgogne-Franche-Comté France
Effectifs % %
Champ : France entière (hors Mayotte)
Source : Insee, Recensement de la population 2012
Maroc 27 400 15,2 12,1
Portugal 26 700 14,8 10,5
Algérie 22 400 12,4 13,1
Turquie 15 000 8,3 4,3
Italie 12 500 6,9 5,1
Espagne 6 500 3,6 4,3
Suisse 5 800 3,2 1,0
Serbie 5 600 3,1 1,3
Tunisie 5 000 2,8 4,4
Allemagne 3 600 2,0 2,1
Pologne 2 900 1,6 1,6
Royaume-Uni 2 700 1,5 2,7
Près de 6 immigrés sur 10 résident dans les grands pôles urbains - Lieu de résidence des immigrés en Bourgogne-Franche-Comté selon selon l'appartenance de leur commune au zonage en aires urbaines
Type d'espace Nombre d'immigrés Part d'immigrés dans la population totale (en %)
Source : Insee, Recensement de la population 2012
Espace des grandes aires urbaines 132 000 6,9
Grands pôles urbains 102 700 10,0
Couronnes des grands pôles urbains 20 900 3,1
Communes multipolarisées 8 400 4,3
Espace des autres aires 27 000 7,4
Moyens et petits pôles 24 600 8,4
Couronnes des moyens et petits pôles 2 400 3,3
Espace hors aires 21 300 3,9
Ensemble 180 300 6,4
Site du Parisien LibéréClassement des meilleurs lycées professionnels pour le département Jura (39). selon leurs performances, établi par Le Parisien / Aujourd'hui en France avec les données des résultats du Bac 2015 fournies par le Ministère.
ycée / statut ville code postalRéussite au BacValeur Ajoutée
1 Lycée professionnel du bâtiment Le Corbusier - public - Lons-le-Saunier 39000100%24
2 Lycée polyvalent du Bois - public - Mouchard 3933093%18
3 Lycée Pré saint-Sauveur - public - Saint-Claude 3920094%13
4 Lycée professionnel Montciel- public - Lons-le-Saunier 3900091%13
5 Lycée professionnel privé Jeanne d'Arc - privé sous contrat - Champagnole 3930094%6
6 Lycée professionnel privé Sainte-Marie - privé sous contrat - Lons-le-Saunier 3900094%4
7 Lycée polyvalent Victor Bérard - public - Morez 3940093%4
8 Lycée professionnel Ferdinand Fillod - public - Saint-Amour 3916093%2
9 Lycée professionnel privé compagnons du Tour de France - privé sous contrat - Mouchard 39330100%-2
10 Lycée polyvalent privé Pasteur Mont-Roland - privé sous contrat - Dole 3910089%-2
11 Lycée polyvalent Paul-Emile Victor - public - Champagnole 3930082%-6
12 Lycée professionnel Jacques Prévert - public- Dole 3910087%-7
13 Lycée polyvalent Jacques Duhamel - public - Dole 3910072%-7
14 Lycée polyvalent hôtelier Hyacinthe Friant - public - Poligny 3980093%-9
Profitez en!!

le Conseil Départemental brade Reportage de FR3


Réserve Parlementaire

Les Chiffres pour 2015

Comment les député(e)s du Jura ont dépensés les fonds de leur réserve. Avec ube mention spéciale pour Jacques Pélissard, qui a perdu le chemein de Poligny, à moins qu'on ne lui ait rien demandé...

Jacques Pélissard
Marie-Christine Dalloz
Jean-Marie Sermier
Dirrecte Franche-Comté Les chiffres du chômage sur la Bourgogne - Franche-Comté pour Janvier 2016
intitulé demandeurs d'emploi en catégorie A catégories A, B et C
nombre de chômeurs au 31 janvier 2016 135 970 217 280
tendance sur le mois en BFC -0,2 % -0,5 %
tendance sur le mois natiomale -0,8% -0,3%
tendance sur 3 mois en BFC -1,1% -0,2%
tendance sur 3 mois nationale -0,8% +0,4%
tendance sur une année en BFC +0,2% +2,9%
tendance sur une année nationale +1,8% +4,2%

La région Bourgogne - Franche-Comté semble donc connaître une légère amélioration de son taux de chômage. Sur un an, le Doubs et le Jura voient leur nombre de chômeurs augmenter de 0,5 % et 2,8 %. Dans le même temps, Le Territoire de Belfort et surtout la Haute-Saône voient leur chômage diminuer : respectivement -1,6 % et -6,6 %.

Agence régionale de santé Les Professionnels de santé en Bourgogne-Franche Comté
Catégories Jura Franche-Comté Bourgogne - Franche-Comté France Écart au sein de la région
Médecins Généralistes Libéraux ou Mixtes pour 100 000 habitants 95 105 98 105 Yonne 79
Doubs 117
Médecins Spécialistes pour 100 000 habitants 99 148 148 183 Haute-Saône : 89
Côte d'Or: 215
Indice de Vieillissement de la population en 2014 88.1 76.9 87.8 74.5 Nièvre : 130.1
Doubs :70.1
Indice de Vieillissement de la population en 2035 (projection) 130.6 112.3 127.6 109.2 Nièvre : 190.3
Doubs :100.5
Nombre de personnes de 65 ans et plus pour 100 personnes de moins de 20 ans (source Agence régionale de Santé Bourgogne - Franche-Comté)

La Pive est la future monnaie complémentaire franc-comtoise

Pive - Monnaie Locale

L'objectif de la Pive ?

Mettre en réseau des acteurs économiques et sociétaux régionaux autour d’une monnaie favorisant les pratiques respectueuses de l’être humain et de l’environnement, dans une perspective d’entraide, de coopération, de solidarité et de création d’emplois. Pour l'équipe de la Pive, c’est aussi montrer que l’appropriation de la monnaie par les citoyens est un moyen de prendre en main l’avenir d’un territoire en y favorisant une économie durable et responsable.

Le but de la Pive ?

Promouvoir et stimuler, sur la Franche-Comté, une économie territoriale basée sur :

  • le développement de nouveaux modes d’échanges économiques et marchands entre producteurs, distributeurs et consommateurs locaux,
  • le respect de l’être humain et de son environnement naturel,
  • l’entraide, la coopération, la solidarité,
  • la création d’emplois,

grâce à une monnaie qui circule sur le territoire afin de garantir que les dépenses effectuées vont y demeurer et faire fructifier son économie.


La Pive, pourquoi ce nom ?

C’est un fruit typique de notre région qui pousse sur nos sapins et épicéas. La pive contient des graines qui deviennent semences. Elle est formée d’un agencement harmonieux et solidaire d’écailles étroitement imbriquées les unes aux autres. Trois caractéristiques qui collent très bien avec les objectifs de notre monnaie.


Lancement prévu pour juillet 2016.

Dans quelques mois les premiers billets officiels seront imprimés. Il sera possible de changer des Euros en Pives à parité 1 Euro = 1 Pive. Le développement de la Pive se fera progressivement, dans des territoires de la région où un groupe suffisamment fourni d’acteurs (producteurs, commerçants, consommateurs, collectivités, associations, etc.) sera déterminé à s’y engager et participer à sa diffusion. Avec l’espoir que très rapidement la Pive devienne une sorte de marque de l’économie de notre territoire.

Contact :

Sébastien,associationlaffranchie@gmail.com

Manifestation ANTI Center Parcs du samedi 6 février à Poligny

manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier
manifestation 6 févier


Décision de Pierre et Vacances

reportages sur FR3


Réponse du 3 février

reportages sur FR3


La décision de Pierre et Vacances était attendue pour le 4 février, comme il en avait été décidé par la Commission du Débat Public. C'est une "non décision" qui est apportée par le promoteur qui botte en touche en s'octroyant un délai d'un an pour des étuides approfondies. Leur communiqué est disponible en téléchargement.

Téléchargez le fichier

Pétition tion tion

pétition

C'est là que ça se signe


Ils l'ont fait !!

bof - Pub - Google - bof -